Capsule ergothérapie

L'activité: un besoin fondamental de l'être humain

Imaginez que du jour au lendemain, pour une raison ou pour une autre, vous soyez incapable de poursuivre les activités qui jusqu’alors constituaient votre quotidien. Imaginez que vous deviez cesser votre travail, qui pourtant vous passionne, de même que vos activités sociales. Que vous ne puissiez plus jouer avec vos enfants, par manque d’énergie. Que même des activités fort simples, comme manger, vous brosser les dents, prendre votre douche, soient impossibles ou vous demandent un effort surhumain. Comment vous sentiriez-vous?

En ergothérapie, l’activité est vue comme une caractéristique fondamentale de l’être humain qui correspond à son besoin d’être actif dans son environnement. À travers ses activités de tous les jours, qui constituent sa vie, l’être humain s’exprime, se développe, évolue et s’épanouit. Quand survient un traumatisme, un accident ou une maladie, les capacités de la personne sont entravées et ses activités quotidiennes, perturbées. Une telle situation se répercute sur sa santé tant physique que mentale. Étant incapable de poursuivre son travail, de s’adonner à des loisirs jusqu’alors considérés comme étant importants, de s’occuper d’elle-même et des autres, elle se sent souvent diminuée, dévalorisée, déprimée, inutile. Toute son énergie est dorénavant dirigée vers la récupération des fonctions atteintes.

L’activité, au cœur de la profession d’ergothérapie

Comme les personnes qui viennent en ergothérapie ne peuvent plus, en général, réaliser leurs activités de la façon habituelle, l’ergothérapeute décompose l’activité en diverses étapes, la gradue selon les capacités de la personne et son évolution, en facilite l’exécution par l’apport d’aides techniques, ou en suggérant des modifications de la posture ou de l’environnement. En d’autres mots, c’est par l’activité que l’ergothérapeute aide le client à développer ou à restaurer sa capacité d’agir au quotidien. Lorsqu’un client trouve ou retrouve un quotidien satisfaisant, qu’il peut réintégrer son milieu de vie, qu’il peut à nouveau accomplir les activités qui lui tiennent à cœur, les activités qui donnent un sens à sa vie, on peut dire « mission accomplie » pour l’ergothérapeute. 

Une implication active du client grâce à l’activité

L’utilisation de l’activité signifie également que la personne est active dans sa thérapie. Elle ne vient pas recevoir un traitement en ergothérapie. Elle est une participante à part entière. Elle devient elle-même un agent de changement. Comme la démarche de l’ergothérapeute se veut centrée sur la personne, celle-ci est invitée à identifier les activités qui sont importantes pour elle, celles qui ont un sens particulier et qui sont susceptibles de lui apporter plaisir et fierté. Ainsi, en ergothérapie, l’activité représente à la fois le moyen thérapeutique et l’objectif visé. Si vous vivez actuellement des difficultés au niveau de vos activités, n’hésitez pas à consulter un ergothérapeute qui pourra vous aider d’une façon personnalisée. Ordre des ergothérapeutes du Québec (2008). L’activité : un besoin fondamental de l’être humain. Repéré à https://www.oeq.org/publications/chroniques-de-l-ergotherapie/4-l-activite-un-besoin-fondamental-de-l-etre-humain.html

Partager ce conseil:

Autres capsules-conseils

Ces aliments qui irritent votre vessie

Beaucoup de femmes et d’hommes souffrent de ce qu’on appelle une vessie irritable ou une vessie hyperactive. Cette vessie peut avoir la fâcheuse habitude de