Ces aliments qui irritent votre vessie

Beaucoup de femmes et d’hommes souffrent de ce qu’on appelle une vessie irritable ou une vessie hyperactive. Cette vessie peut avoir la fâcheuse habitude de vous provoquer des envies très urgentes d’aller uriner, même si quelques instants plus tôt, il n’y avait aucune envie présente. 

Ces envies peuvent être tellement importantes, qu’elles peuvent même s’accompagner de fuites d’urine (incontinences d’urgence). Ces vessies hyperactives s’accompagnent aussi d’une fréquence augmentée de mictions le jour et la nuit. 

Sachez que vous n’êtes pas seul(e)s et que plusieurs choses peuvent être faites pour vous aider, que ce soit une médication ou des traitements en physiothérapie périnéale. Dans cet article, on vous partage ce que vous pouvez facilement faire par vous-même pour améliorer la situation, en vous informant tout d’abord sur les principaux irritants vésicaux.

La caféine

Bien sûr la caféine présente dans le café, mais aussi celle qui se trouve dans le chocolat, les boissons gazeuses ainsi que dans les boissons énergisantes. Cet aliment irrite la paroi interne de votre vessie, provoquant des contractions involontaires de votre détrusor (le muscle présent dans la paroi de la vessie). Sachez qu’il vous est quand même permis de boire votre café quotidien, mais qu’une consommation quotidienne à 110 mg par jour est suggérée pour les vessies irritées.

Les édulcorants

Dans cette famille on connaît bien entre autres l’aspartame ainsi que le sucralose, mais cela inclut aussi la saccharine, le cyclamate et bien d’autres.   

Les agrumes, piments et épices

L’acidité des agrumes serait associée à l’hyperactivité de la vessie. Nous entendons donc par agrumes les aliments tels que les oranges et les pamplemousses, mais aussi les tomates (et toutes les sauces aux tomates!) Notez aussi que tout ce qui est piquant a ce même pouvoir d’irriter la vessie. 

Tabac et alcool

Le tabac est déjà bien connu pour ses nombreux effets néfastes pour la santé, mais il faut aussi savoir qu’il a un effet agressant sur la vessie. Sachez qu’il y a aussi des substances potentiellement irritantes pour la vessie dans certains alcools, donc le vin rouge. 

Déshydratation

Sachez que la déshydratation (le fait de ne pas boire beaucoup d’eau) est un facteur irritant pour la vessie. Moins il y a d’eau dans votre urine, plus la proportion d’irritants sera importante. Il peut donc être judicieux de boire un bon verre d’eau avant ou après votre jus d’orange ou café matinal afin de diluer l’irritant dans l’urine. 

En conclusion

Notez bien que ce ne sont pas nécessairement tous ces éléments qui sont en cause pour votre vessie hyperactive. L’idéal est de faire des tests en retirant de votre alimentation l’aliment soupçonné pendant quelques semaines afin de vérifier s’il y a amélioration. 

Finalement, n’hésitez pas à consulter une physiothérapeute en rééducation périnéale afin qu’une évaluation complète soit faite et que le meilleur plan de traitement soit élaboré avec vous pour améliorer votre bien-être. 

Il ne faut pas nécessairement retirer tout ce qu’on aime de notre alimentation, mais comme on le dit si bien, la modération a bien meilleur goût! 

Sylvia Roy, physiothérapeute, rééducation périnéale et pelvienne

Partager ce conseil:

Autres capsules-conseils